Condom collecteur

Télécharger en pdf

Le condom collecteur est un système de drainage de l’urine pour les hommes. Il comporte un condom qui s’attache à une poche de drainage. On peut utiliser le condom collecteur pour prévenir les accidents vésicaux ou aider à vider la vessie. Il est destiné aux personnes dont la mobilité des mains est réduite ou qui ne peuvent pas se rendre aux toilettes à temps. Le condom collecteur est plus sécuritaire et présente un moindre risque d’infection que d’autres solutions. Pour en savoir plus sur les autres solutions d’évacuation de la vessie, consultez les brochures Spinal Cord Essentials particulièrement les sections Sondes de Foley et Cathétérisme intermittent pour femmes et hommes.

Trouver le condom collecteur convenable

Un bon modèle vous garde au sec et draine correctement. Parfois il faut essayer plusieurs types avant de trouver le meilleur, en fonction de l’adéquation, du prix, de la taille et de la compatibilité avec votre peau.

Matériau : Le condom est souvent fabriqué en polyvinyle ou en silicone. Avant de le porter pendant une longue période, testez le matériau pour vous assurer que vous n’ayez pas d’éruptions cutanées.

Jetable : Le condom jetable est le plus courant. Il est conçu pour être changé toutes les 24 heures et peut être utilisé pour une période maximum de 48 heures.

Taille : Il est important de choisir une taille parfaitement adéquate. Utilisez le diagramme proposé par le fabricant pour en trouver le plus adéquat. Un condom trop petit peut mener à des troubles de la peau. Un condom trop grand peut avoir des fuites ou se détacher au pire moment.

Modalité d’application : La plupart des condoms sont autocollants et restent attachés à l’aide du ruban adhésif incorporé. D’autres s’attachent en appliquant du ruban adhésif double face à la base du pénis.

Sécurité : Si vous utilisez un condom collecteur pour la première fois, vérifiez que vous n’avez pas de réactions allergiques cutanées provoquées par le matériau et
Mettre le condom collecteur
Matériel
  • condom collecteur
  • tube et poche de drainage de l’urine
  • lingettes humides ou gant de toilette savonneux et serviette
  • tampon imbibé d’alcool
  • ciseaux et rasoir
  • ruban double face spécial (optionnel)
  • barrière cutanée protégeant la peau contre les produits adhésifs (optionnel)
Préparer la peau
  1. Lavez-vous les mains.
  2. Taillez ou rasez les poils pubiens à la base du pénis.
  3. Lavez tout le pénis avec un gant de toilette savonneux ou une lingette humide. Rincez et séchez.
  4. Vérifiez qu’il n’y a pas de rougeurs ou de coupures sur la peau. Consultez le médecin si vous observez un problème.
  5. Si vous utilisez une barrière cutanée, appliquez-la à la peau du pénis.
  6. Si vous utilisez un adhésif externe, appliquez-le au gland en spirale pour favoriser une bonne circulation sanguine dans le pénis.
Après le lavage, ne gardez pas le prépuce rétracté, car cela peut serrer le pénis et mener au gonflement.
Mettre le condom

En mettant le condom collecteur, suivez toujours les consignes fournies.

  1. Mettez le condom sur le bout du pénis. Laissez un espace d’environ 2 cm (0,75 po) entre le bout et le tube de drainage.
  2. Déroulez le condom sur le pénis de façon égale. Essayez d’étirer légèrement le pénis.
  3. Lorsque le condom est entièrement déroulé, serrez-le doucement à la base du pénis environ 15 secondes. La chaleur de la main lui permet d’adhérer.
  4. Vérifiez que le condom adhère bien pour qu’il puisse rester en place et qu’il n’est pas trop serré pour ne pas gêner la circulation sanguine et mener à d’autres problèmes.
Examinez le condom collecteur plusieurs fois par jour pour vous assurer qu’il est bien étanche et que le drainage s’effectue normalement. Vérifiez aussi que la peau ne présente pas de rougeur. Vérifiez plus souvent si vous déroulez des activités susceptibles de desserrer le condom, par exemple si vous faites des transferts ou de l’exercice.
Rattacher une poche de drainage
  1. Vérifiez que la longueur du tube vous permet de dérouler vos activités quotidiennes.
  2. Essuyez les connecteurs de tube avec un tampon imbibé d’alcool. Connectez un bout du tube au bout du condom et l’autre à la poche de drainage. Vérifiez que le condom n’est pas tordu.
  3. La poche de drainage doit toujours se trouver au-dessous du niveau de la hanche pour prévenir le reflux de l’urine. Ne pliez et ne tordez pas le tube.
  4. Attachez la poche à la cuisse à l’aide des courroies dont elle est munie. Elle doit être bien attachée, mais pas trop étroitement. Vérifiez de temps en temps que la peau n’a pas de rougeur ou d’autres signes d’endommagement. On peut utiliser une courroie supplémentaire pour attacher le tube à la cuisse également. Cela prévient l’étirement du condom et la courroie peut être utilisée dans ce but lors de diverses activités.
  5. Vider la poche avant qu’elle ne soit trop remplie. La plupart des poches de jour peuvent retenir environ 1000 ml (4 verres). Les poches de nuit peuvent tenir environ 2000 ml (8 verres).
Astuce : Attachez la poche à l’autre cuisse tous les deux jours pour prévenir l’endommagement de la peau.
Enlever le condom collecteur

Retirez doucement et lentement le condom en commençant par la zone de l’adhésif. Dans la plupart des cas, il peut être déroulé facilement. Si vous avez du mal à détacher l’adhésif, mouillez-le avec une débarbouillette. Faites attention à ce qu’elle soit tiède, pas chaude, et il faut l’appliquer plusieurs fois. Ne retirez pas le condom en le déchirant car cela peut endommager la peau. Vérifiez toujours que la peau n’est pas enflée ou rougie. Si vous observez des troubles cutanés, demandez immédiatement de l’aide médicale.

Problèmes possibles

Enflure ou irritation du pénis : Le rougissement ou la desquamation de la peau peut être dû au frottement du condom sur le pénis s’il est trop serré, il y a trop d’adhésif ou le prépuce est resté rétracté. Utilisez un condom de taille plus grande ou appliquez moins d’adhésif. Parfois le corps réagit à l’adhésif ou au matériau, alors essayez-en des marques différentes.

Plaies : Si des coupures ou plaies apparaissent sur le pénis, consultez le médecin. Parfois il faut trouver une autre modalité d’uriner jusqu’à ce que la peau guérisse.

Mauvais drainage : Vérifiez toujours que le tube n’a pas de pliures ou enroulements. L’urine qui s’accumule dans le condom peut mener à une infection de la vessie. La peau du pénis devient sensible lorsqu’elle est mouillée d’urine. En mettant le condom, gardez un espace d’environ 2 cm (0,75 po) entre le bout du pénis et le bout de drainage du condom. S’il n’y toujours pas d’évacuation, demandez immédiatement de l’aide médicale.

Fuites : S’il y a des fuites, le condom collecteur est trop large. On peut appliquer de l’adhésif sur le condom pour que l’urine ne puisse pas fuir autour du joint.

Érection : La plupart des condoms collecteurs sont adaptables à l’érection. Le condom collecteur ne doit pas être utilisé lors de l’acte sexuel.

Évitez les problèmes en assurant une bonne hygiène personnelle. Veillez à ce que vos parties génitales sont toujours propres et à l’abri de toute humidité.
Avis de non-responsabilité: